39_3_867


aux J’ai ce couple pensai je, j’ai cette femme bavarde et heureuse avec cet homme amoureux. Mon esprit s’ un instant vers ma vie d’avant, celle d’une femme et d’un homme l’un de l’autre,
chanel accessori chanel occhiali da sole, celle d’une souriante et d’une m aimante, celle d’une jeune femme dans son travail qui croquait la vie pleines dents. Parfois j’avais l’impression de pouvoir nouveau toucher du doigts cette femme l cette vie l Et elle s’ encore une fois,
borse a tracolla chanel, inaccessible,
chanel le boy bags, aussi lointaine qu’un r O pr cet homme qui m’avait aim ? Probablement perdu dans les m d’un souvenir douloureux qui nous avait d Refusant que la douleur de la m m’envahisse, je me levai et repris ma marche.

Je me sentis tout d’un coup l forte d’avoir pu si facilement repartir et m’emp de plonger dans mon pass Je progressais. Certes il y avait parfois des rechutes, le parfum d’une rose qui me rappelait le bouquet qu’il m’avait offert notre premier anniversaire ou la vue de la p o j’avais l’habitude d’aller lorsque j’avais r signer un gros contrat. Je sentais encore le go des macarons sur ma langue, moi qui me nourrissait d que de pain pas toujours frais et de l trouv dans les poubelles pr des march Au d honteuse, je m’ rapidement adapt cette nouvelle vie. Question de survie. J’avais vite appris conna les habitu ceux qui tra toujours autour des m bancs, qui attendent que les marchands soient partis pour se pr sur les tomates ab ou les salades d On m’avait dit en mon histoire : Tu n’es pas des n ta place n’est pas ici. Tu as fait des tu as une famille quelque part, s des gens sur qui compter. Tu peux retravailler, reconstruire ailleurs ce que tu as perdu ici. Mais je ne voulais pas les ma vie ici, sur ces bancs tagu autour des ces poubelles de fruits g dans ces ruelles sombres aux odeurs d’urine. Et puis Rose, une vieille femme aux cheveux blancs qui toujours au rendez vous du march m’avait dit : C’est ta punition, celle que tu t’infliges jours apr jours pour ne pas avoir p le sauver. Un jour tu seras pr te pardonner, et ce jour l tu pourras reprendre ta vie. Je savais qu’elle avait raison

Tags: ,

Leave a Reply